[2/7] Les cadrages vidéo : Le plan d’ensemble

Si un film, c’est avant tout un ensemble composé de petits riens, votre vidéo c’est pareil. Ce n’est pas parce qu’elle ne sort pas sur grands écrans que votre production n’aura pas un effet sur autrui ou n’aura pas réussi à porter votre message. Techniquement, tout commence par l’utilisation de différentes valeurs de plan, ce que Théophile – Customer Success Manager chez EasyMovie – vous explique dans ses tutos cadrage.


Précédemment, nous avons vu grand avec le plan général et aujourd’hui nous ne sommes pas en reste car nous abordons un plan plus serré mais toujours aussi vaste, c’est le plan large.

À quoi sert-il ?

Aussi appelé le plan d’ensemble, il montre un groupe ou une seule personne dans un décor. Tout comme le plan général, ces cadres ont pour vocation de décrire le lieu, l’environnement et par conséquent le contexte. Mais contrairement à son cousin généralement plus large, le plan d’ensemble s’attarde sur une rue plus qu’une ville, un bureau plus qu’un bâtiment, et surtout une action autant que le lieu dans lequel elle se trouve. En effet, comme ce plan est cadré à l’échelle humaine, on peut y discerner les actions des personnages ou de vos intervenants dans leur environnement.

Au cinéma, on utilise ce plan  pour débuter ou finir un film mais aussi pour les scènes d’actions comme des combats par exemple. Mais dans votre cas, il est plus fréquemment utilisé pour les plans d’illustration. Astrid – Customer Success Manager chez EasyMovie – a d’ailleurs réalisé un tuto sur l’utilisation de ces plans et se sert justement du plan d’ensemble pour y dévoiler des lieux.  

Comment s’y prendre ?

Puisque ce plan implique de montrer un environnement, il est donc préférable de poser votre caméra sur un pied pour être totalement stable et avoir une image propre. Une autre utilisation courante que nous retrouvons dans le tuto d’Astrid est avec un mouvement panoramique. Il permet d’aller de gauche à droite du lieu et de montrer en détail le contexte ou bien suivre quelqu’un dans son action. Le panoramique peut aussi être réalisé de droite à gauche mais nous vous le déconseillons fortement, il est moins naturel pour nos yeux à regarder, car il va à l’encontre de notre sens de lecture habituel.

Souvent, on filme ce plan légèrement en plongée, d’un point de vue situé en hauteur, afin d’appuyer le lieu plus que l’intervenant. Cela permet d’en dévoiler plus sur l’environnement et ses multiples actions, mais faites attention car ce point de vue écrase les personnes présentes dans votre plan, ce qui n’est pas toujours une bonne chose, notamment si votre action est aussi importante que l’endroit dans le quel elle se trouve.

Nous avons donc vu pour ces deux premiers tutos les plans les plus larges que vous pouvez trouver au cinéma. Bien que vous n’ayez pas particulièrement besoin de ce genre de plans dans vos vidéos, il est important pour nous de vous donner toutes les clés possibles pour réaliser vos vidéos.
N’hésitez donc pas à nous partager vos commentaires et résultats. Vous l’aurez compris toutes les deux semaines, le lundi, nous nous attarderons sur un plan en particulier.

Alors à dans deux semaines pour le plan moyen. 


Si vous avez aimé ce tuto, découvrez le prochain tuto cadrage ainsi que d’autres :

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *