[1/7] Les cadrages vidéo : le plan général

Bienvenue dans notre nouvelle série de tutos dédiée au cadre où nous allons parler des différentes valeurs de plans, des points de vue et des règles à respecter qui feront de votre vidéo, une vidéo parfaite, qualitative et professionnelle.

 

Dans ce premier épisode, nous avons vu le plan général. Un plan très large où il est possible d’y voir un paysage dans son entièreté, que ce soit pour des immeubles, des vallées ou un jardin.

À quoi sert-il ?

Au cinéma, ce plan est utilisé pour débuter un film, ou introduire un lieu car il permet de situer l’action à suivre. Ce cadre est très explicatif, il offre beaucoup de détails en un seul plan et peut délivrer le contexte du film.
Dans le cas de vidéos d’entreprises, c’est la même chose. Il est important de situer l’endroit dans lequel se trouvent vos interlocuteurs. Cela permet d’authentifier et de contextualiser le message à faire passer. Montrer la façade de vos bureaux, la ville et d’autres lieux qui font partie de votre quotidien est essentiel pour que les spectateurs entrent dans votre univers et vous cernent. Si vous vous contentez de plans très serrés ou de ne montrer que votre intervenant, vous allez délivrer votre message c’est sûr, mais vos interlocuteurs seront dans le flou quant à vos conditions et votre milieu de travail. De plus, varier les valeurs de plan permet d’appuyer certaines phrases plus que d’autres. On vous expliquera bien sûr tout ça dans les différents plans que nous allons aborder.

Comment s’y prendre ?

Un plan général est, comme son nom l’indique, très général, il peut se faire à plusieurs échelles. Montrer une ville entière jusqu’à un bâtiment unique, on ne peut y discerner l’action des hommes, il va au delà. Dès qu’on voit l’agissement d’une personne plus précisément on ne parle plus de plan général mais de plan d’ensemble, mais ça, nous vous le gardons pour plus tard.
Ce plan peut donc représenter d’une ville à un bâtiment. Il met en avant le lieux avant ses habitants. Dans votre cas, filmer ce plan sur trépied de sorte à ce qu’il soit fixe est son utilisation principale et basique.
Vous pouvez aussi faire des panoramiques, c’est-à-dire tourner la caméra afin d’en dévoiler encore plus sur votre milieu. Pour ce genre de plan, il est très utile d’avoir du recul, mais si votre bâtiment est trop grand vous pouvez faire une contre-plongée afin d’y voir le ciel et rendre le tout plus esthétique.

Si ces informations sur le plan général vous ont inspiré, n’hésitez pas à nous partager vos commentaires et résultats. Le prochain tuto portera sur le plan d’ensemble et en attendant vous pouvez toujours vous informer sur la lumière pour vos vidéos ou les différentes vidéos à réaliser au sein de votre entreprise !


Découvrez nos autres articles : 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *