[3/7] Les cadrages vidéo : le plan moyen

Vous ne connaissez pas le plan moyen qui, comme le dirait Théophile – Customer success manager chez EasyMovie -, est pourtant super ? Heureusement que notre premier article de cette semaine y est consacré !

 

Comme énoncé dans l’article précédent sur le plan d’ensemble, nous en avons fini avec les plans montrant à la fois le lieu et l’action pour laisser l’avantage à votre intervenant. Le plan moyen c’est le plan le plus basique et pratique. Pourquoi ? Justement nous allons vous l’expliquer.

À quoi sert-il ?

Aussi appelé plan pied, ce plan est utile dès lors que vous voulez mettre votre intervenant au premier plan de votre action. Il permet de se focaliser sur cette action donc, et le physique de votre intervenant plus en détail que les plans déjà évoqués. En effet, c’est là le plan le plus large que vous pouvez avoir de votre intervenant où il est possible de se concentrer sur lui plus que l’environnement qui l’entoure. Si le lieu est toujours présent, il n’est plus dominant et donc moins explicatif quant à l’histoire. On laisse le décor au second plan afin de poser l’action et ses personnages au premier plan.

Dans les films hollywoodiens, on emploie régulièrement ce plan pour les scènes de combat par exemple. S’il est peu probable que vous ayez à filmer ce genre de cas, cette valeur de plan peut s’avérer utile lorsque vous voulez introduire vos intervenants dans votre vidéo, bien pour filmer un déplacement, ou encore y montrer une action globale et distincte telle qu’une discussion à plusieurs autour d’un bureau.

Comment s’y prendre ?

Pour cadrer ce plan, rien de plus simple, il suffit de filmer son intervenant de sa tête jusqu’aux pieds. On peut laisser un peu d’espace au dessus et en dessous de votre speaker, tant qu’il est possible de discerner ses actions et que le lieu ne prenne pas le dessus. Si tel est le cas, vous employez un plan d’ensemble et non un plan moyen. Ce plan est la plupart du temps cadré à hauteur d’oeil car c’est l’angle de vue mettant le plus en avant votre speaker.

Quand on film dans un open space, il n’est pas obligatoire qu’un intervenant soit debout de la tête aux pieds pour considérer ce plan comme plan moyen : votre speaker peut être assis à son bureau ou comme Théophile sur sa chaise, tant que ses actions sont discernables c’est un plan moyen.

Dernier détail non moins négligeable, si vous faites parler votre intervenant, attention en amont à la taille du câble de votre micro. Chez EasyMovie, on ne sous-estime pas le son pour l’esthétique et nous avons donc une rallonge afin de nous permettre d’entendre nos intervenants même si ceux-ci se trouvent un peu éloignés. Si vous êtes aussi tatillon que nous sur cette vidéo, vous pouvez tenter de cacher le micro en le faisant glisser derrière la jambe de votre intervenant.

Vous êtes maintenant donc prêt à réaliser ce plan en toute autonomie, seulement pour créer entièrement votre vidéo, vous aurez besoin d’autres valeurs que les plans d’ensemble, général et moyen. Et pour en apprendre un nouveau, nous vous disons à dans deux semaines !


En espérant que ce contenu vous a intéressé ! Découvrez le prochain tuto ainsi que nos autres tutos ci-dessous :

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *