[5/7] Les cadrages vidéo : rapprochez-vous 😉

Nous voilà enfin de retour comme nous l’annoncions deux semaines plus tôt pour un cadrage de plus en plus rapproché. Si j’ose le mauvais jeu de mots, c’est pour vous transmettre l’importance de cette avancée quant aux cadres que nous citons, et vous rappeler que peu à peu nous nous rapprochons du but !

Encore une fois pardonnez nos plaisanteries, preuve de notre entrain pour ce plan. Toujours accompagnés de notre customer success manager Théophile qui n’y va pas de main morte lui aussi, nous nous attardons aujourd’hui sur le plan rapproché qui se distingue en deux termes disparates : le plan rapproché taille et le plan rapproché poitrine.

À quoi sert-il ?

Tout d’abord, il est important de vous rappeler ce que dit très bien Théophile dans notre vidéo : quand nous parlons de plans rapprochés, nous entendons plan rapproché taille et le plan rapproché poitrine. Bien que ces plans soient différents en terme d’encadrement de personnes, ils n’en sont pas moins presque identiques dans leurs messages.

Si le plan rapproché poitrine, comme son nom l’indique, cadre légèrement en dessous des aisselles jusqu’à la tête, le plan rapproché taille, lui, s’arrête un peu au dessus de la ceinture et pas en dessous, sinon ce serait un plan américain, que nous avons précédemment abordé.

Ce plan créé donc une certaine proximité avec l’intervenant, il est parfait pour mettre en avant ses propos et se focaliser uniquement dessus. On peut donc y lire la psychologie du personnage et ses émotions avec aisance. Cela peut être un très bon cadre pour alterner avec votre plan américain dans une interview par exemple, il permet d’appuyer les propos les plus forts. Vous pouvez aussi composer votre rencontre vidéo uniquement par ces plans comme nous l’avons fait pour nous entretenir avec Suez.

Comment s’y prendre ?

C’est peut-être bien la première fois où nous ne vous sommerons pas de cadrer votre plan sur un trépied. Par exemple, pour nos nombreux tutoriels tels que ceux avec Anna, nous utilisons seulement un grip afin de filmer ce cadre, et le rendu est net. Bien que ce détail change, nous vous conseillons, comme pour tous les autres plans, de vous mettre à hauteur d’oeil afin de mettre le plus en avant votre interlocuteur. Alors si vous réalisez une interview de personnes assises, accroupi, vous obtiendrez le meilleur angle de vue.

Si vous aimez notre proposition de variation des plans avec seulement ces deux valeurs, rien de plus simple ! Il suffit de vous placer de sorte à cadrer un plan rapproché taille, et d’avancer d’un pas pour passer au niveau de la poitrine. Cette astuce est très pratique dès lors que vous changez les plans pendant toute la vidéo, une dynamique se créée alors et tonifie votre vidéo. Nous vous conseillons néanmoins de diversifier avec d’autres valeurs afin d’avoir un résultat on ne peut plus parfait.

Si cet article vous inspire pour de nouveaux cadres, n’hésitez pas à nous en faire part, vous avez donc deux semaines pour vous appropriez ces plans avant d’en découvrir un nouveau qui, nous vous l’assurons, s’annonce gros comme plan !


Découvrez nos autres tutos :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *