Avez-vous tout bien vérifié avant de tourner ? 🤔

Vous avez instaurez dans votre entreprise une stratégie de communication en vidéo, vous avez écrit vos scriptes, vous avez un intervenant à l’aise et votre matériel est prêt ? Il ne vous reste plus qu’à tourner, alors !
Mais avez-vous bien tout vérifié, quant est-il des petits détails ?

 

En vidéo, il ne suffit pas seulement de parler devant une caméra allumée pour produire un contenu de qualité. Vérifier certains éléments qui peuvent paraitre comme des broutilles, c’est commencer à emprunter le chemin vers Steven Spielberg, s’il faisait des films d’entreprises au smartphone, bien évidemment.

La vérification technique :

Avant toutes choses, il est impératif de vérifier le matériel. Est ce que mes outils utilisant de la batterie sont-ils chargés ? Le son sort-il bien du micro ? L’objectif de mon téléphone est-il propre ?

En effet, une poussière sur la caméra c’est une tâche visible à l’image. Quant au son, il est crucial de contrôler que ce soit audible, sans parasites comme peut l’être le bruit du moteur d’un avion etc. La qualité du son y est pour beaucoup dans la qualité de votre vidéo. Si on ne vous entend que faiblement, votre discours sera moins percutant. Rémy vous l’explique très bien dans cette vidéo.checklist tournage de vidéo vidéo d'entreprise

La vérification dans votre cadre :

Dès que ces détails là sont vérifiés, vous pouvez passer à votre cadre. Mettre en avant votre interlocuteur est une étape clé. Une poubelle à côté, un porte manteau, le câble du micro, un extincteur rouge …  peuvent attirer l’oeil et déconcentrer le spectateur. Faites aussi attention aux reflets dans les miroirs et les fenêtres de ne pas y voir votre cadreur.

Ces éléments éliminés, vous obtenez une image dites « propres » où rien ne peut obstruer l’attention de vos spectateurs sur votre sujet.

La vérification de votre interlocuteur :

Enfin, faites bien attention à votre interlocuteur. Même s’il récite son texte à la perfection, il peut être source de défauts à l’image et au son.

Par exemple, en commençant sa phrase, il peut faire un petit bruit avec sa bouche : bruit à éviter. Les astuces pour aider votre protagoniste à parler avec aisance c’est de le prévenir de ses tics de langage, et de lui faire boire de l’eau.

Quant à sa posture, vérifiez qu’il soit à l’aise, qu’il se tienne droit et que son micro ne soit pas en contact avec ses vêtements. Si vous avez des doutes quant à l’emplacement du micro sur votre interlocuteur, Patrick – Product manager chez EasyMovie – a quelques conseils pour vous !

Si à chaque vidéo, vous prenez le temps de faire attention à tous ces détails, votre qualité de vidéo augmentera de manière considérable.

Retrouvez nos autres articles ici :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *