La vidéo, un virage éditorial pour les grands quotidiens

Impossible aujourd’hui de dérouler son fil Facebook ou Instagram sans jamais voir de vidéos. La vidéo est omniprésente et les grands quotidiens tels que Le Monde ou L’Obs l’ont même intégrée à leur stratégie éditoriale. Revenons sur ce phénomène qui a modifié notre manière de voir l’information. 

Un besoin d’atteindre un plus large public

C’est avec le développement des réseaux sociaux que la vidéo a acquis une si grande importance. Facebook, Youtube mais désormais Snapchat et Instagram ont tous permis à la vidéo de prendre une telle ampleur. Le scroll permanent et la lecture en diagonale ont forcé les grands quotidiens à s’adapter pour conserver leur audience et atteindre un public plus large.

L’apparition de médias centrés sur la vidéo sur les réseaux sociaux a contraint les médias plus traditionnels à se plier à ces nouvelles « normes ». Les grands quotidiens français, jusqu’alors essentiellement centrés sur la presse écrite ont été tenus d’intégrer la vidéo dans leur stratégie éditoriale pour s’insérer complètement sur les réseaux sociaux. Mais cela n’est pas sans conséquences sur l’information transmise.

 

Une modification de notre expérience de l’information

Le format très court des vidéos que l’on trouve sur Facebook et les stories de Snapchat et Instagram ont modifié notre vision de l’information. Puisque ces formats sont très courts ils doivent exposer uniquement les informations principales, les faits importants mais ne rentrent jamais dans le détail, contrairement aux articles de journaux.

L’information devient également très visuelle. À l’instar des reportages télé, chaque information doit être illustrée en vidéo. Mais au contraire des journaux télévisés, sur les réseaux sociaux l’information est presque, si ce n’est totalement, immédiate. Elle est très peu traitée par les journalistes notamment lors des Lives. Finalement, les informations deviennent presque toujours des dépêches de presse.

 

Des médias qui s’adaptent à ce nouveau besoin

Pour parvenir à intégrer pleinement la vidéo à leur stratégie éditoriale, les grands quotidiens ont dû créer de nouveaux pôles au sein de leur rédaction. Ceux-ci se concentrent pleinement sur la création de vidéo et la diffusion sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que des équipes sont réservées à Snapchat, d’autres à réaliser des Lives lors de grands événements.

 

Pourquoi la vidéo est-elle si importante ? 

Mais si la vidéo a pris une telle importance, cela s’explique par l’impression de véracité qu’elle suscite. Les Lives notamment, qui filment des images brutes en temps réel, donnent aux utilisateurs la sensation d’une information plus « vraie ». Et cela apporte le sentiment d’objectivité de l’information, l’idée que l’on peut s’y fier plus aisément.

De plus, nous avons la sensation d’effectuer un gain de temps. Puisque les formats sont très courts en quelques secondes nous connaissons l’information principale. Nous avons ainsi plus tendance à regarder une vidéo qu’à cliquer sur un article écrit pour nous informer.

 

Maintenant que vous connaissez les secrets de l’utilisation de la vidéo, vous pouvez facilement les reproduire dans votre communication d’entreprise. Elle apportera une vraie valeur ajoutée !


Découvrez nos autres articles :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *