Un plan en Amérique, ça vous tente ? 🇺🇸

Welcome back on our frame series presented by Théophile our wonderful customer success manager. If you wonder why he is now expressing himself in a foreign language, i’ll give you a clue : it does have a link with the use of these wonderful dialect used by our friend the Americans.

Trêve de plaisanterie et retour dans cette jolie langue qu’est le français. Si vous ne l’aviez pas compris c’est bien le plan américain que nous abordons aujourd’hui. Un plan très couramment utilisé et dont la création est plutôt saugrenue ! Ensemble, nous allons découvrir le plan américain.

À quoi sert-il ?

L’origine du nom de ce plan est on ne peut plus atypique ! En effet, il est appelé ainsi car il a été créé par les cinéastes américains. Ces derniers avaient besoin d’un plan spécifique au western capable de montrer un cowboy de la tête jusqu’à son arme. Puisque ce genre de film a été créé dans les années 1890 et s’est répandu rapidement en Amérique du nord cela a logiquement donné lieu au plan américain.

Hormis mettre en évidence le calibre d’un cow-boy au far far west, ce plan s’est démocratisé plus tard dans notre Europe plus occidentale. Il est donc fort probable que vous ayez récemment vu ce plan dans vos films favoris comme Inglorious Basterds ou encore Top Gun. Il permet d’encadrer un ou plusieurs intervenants à mi-cuisses et l’on peut y discerner sans soucis leurs actions en laissant de la place aux mouvements des speakers. Dans vos vidéos, ce plan peut s’avérer utile pour vos tutoriels ou vos interviews. Des cadres où l’on retrouve donc une ou plusieurs personnes, et pouvant également vous servir de plan de base afin de varier votre montage avec d’autres plus serrés.

Comment s’y prendre ?

Afin de ne pas mettre en avant l’entrejambe de votre ou vos intervenants, ou encore leur front, préférez filmer ce plan au point de vue à hauteur d’oeil c’est à dire : face et droit. Cadrer votre intervenant de la tête jusqu’à hauteur des cuisses et n’oubliez pas de laisser de l’air à votre plan afin que tous les mouvements soient bien filmés. Nous vous conseillons aussi de poser votre caméra sur un trépied afin d’être totalement stable.

Si dans ce plan vous décidez de cadrer plusieurs intervenants, veillez à bien faire votre cadre en fonction du plus grand des deux afin de ne pas couper une partie de sa tête. Petit conseil, lorsque vous faites votre cadre, demandez à ce que la personne présente se tienne bien droite de sorte à ce qu’elle atteigne sa taille maximale. Cela permet de diminuer les chances d’un cadre trop casquette si vous avez en face de vous un interlocuteur quelque peu mouvementé. Avec ce plan, vous pouvez donc filmer vos intervenants d’assez près pour qu’on les discerne que ce soit dans leurs gestuelle mais aussi leurs mimiques.

Comme à chaque fin d’article, nous finissons par vous annoncer que le prochain plan ne sera découvert que deux semaines plus tard. Mais entre nous, je peux vous confier que nous nous rapprochons de la fin de ces tutoriels tout autant que du visage de votre intervenant !


Découvrez nos autres tutos :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *