Réduction du turn over en entreprise : 5 conseils pour le réduire de 10 %

La réduction du turn over en entreprise est sans doute LA problématique la plus importante pour les directeurs. Un turn over trop important est un gouffre financier pour l’entreprise et une lutte constante dans le recrutement. Cependant, des solutions existent pour repérer et éviter un potentiel départ de collègue. Découvrons-les ensemble.

Un turn over supérieur à 20 % aura des répercussions négatives sur une entreprise. En résulte une baisse du moral et une pression supérieure sur les collaborateurs, un coût financier élevé, du recrutement en urgence et ainsi de suite. De plus, la réputation de l’entreprise est touchée ce qui peut être de mauvaise augure pour vos campagnes de recrutement. Quelles sont donc les solutions à mettre en place au quotidien pour faire diminuer le turn over d’une entreprise de 10 % ?

Savoir écouter et communiquer clairement

Une réduction du turn over en entreprise passe avant tout par une bonne communication en interne. Que ce soit au sein de votre département ou dans l’entreprise en général, une communication claire est nécessaire.communiquer et ecouter

Au sein de votre département, si vous êtes le manager, écoutez vos équipes et vos collègues. Demandez-leur ce qui ne va pas dans leur travail et aidez-les sur les problèmes qu’ils rencontrent. Faites attention toutefois au ton que vous emploierez auprès d’eux et à la façon dont vous aborderez le problème. S’ils sentent que vous n’êtes là que pour les objectifs et qu’ils sentent une indifférence de votre part sur les causes du problème, ils ne se confieront pas. Créez donc un environnement rassurant et laissez-leur la parole. Faites par la suite des points réguliers pour suivre la progression de ces derniers.

Ajoutez à cela de ne laisser aucun collaborateurs de votre équipe dans la solitude. Un collaborateur exclu des conversations ou des événements d’équipe est un collaborateur qui ne s’intègre pas. Un collaborateur qui ne trouve pas sa place est un collaborateur qui manifestera son envie de partir. Veillez donc à ce qu’il y ait une transparence de l’information pour éviter de créer des disparités au sein de votre département.

 

L’importance de la reconnaissance au travail

Selon une étude réalisée par Malakof Médéric Humanis, 4 salariés sur 10 ne se sentent pas reconnus par leurs supérieurs.  Quand on sait que plus d’un salarié sur deux déclare être en situation de fragilité (aussi bien personnel que professionnel), ne pas reconnaître le travail effectué pousse un collaborateur vers la sortie.

reconnaissance au travail

Il n’est pas donné à tout le monde d’être le parfait manager. Certains reconnaissent le travail réalisé alors que d’autres y font abstraction. Le collaborateur en question se tournera alors vers un de ses collègues ou au DRH si vous en avez un. Dans ce cas là, ce dernier peut venir en aide au collaborateur en difficulté et proposer des solutions. Le management est une compétence qui n’est pas donnée à tout le monde. En travaillant en équipe et en en parlant autour de soi, un collaborateur peut surmonter ses épreuves et avoir la reconnaissance attendue.

 

Faire preuve de motivation

Vos commerciaux vont avoir une journée de phoning et n’ont pas le moral ? Motivez vos troupes en les surprenant ou en leur offrant une touche d’attention. Un petit-déjeuner d’équipe, un verre une fois la journée terminée ou encore un cadeau pour le champion les encouragera à donner le meilleur d’eux-mêmes dans cette tâche répétitive. Et pour certains, si le « matériel » ne les motive pas, votre soutien les réconfortera. Soyez donc présents pour vos équipes et poussez-les vers le haut en accordant des petits moments de votre temps.

faire preuve de motivation

 

Favoriser le partage de compétences

Il n’est pas rare de voir dans certains départements des évolutions de carrières différentes entre chaque collaborateur. Certains recevront des promotions alors que d’autres peinent à réussir leurs objectifs. La raison principale de cet écart est le non-partage de compétences résultant d’une mauvaise communication. Votre objectif en tant que manager est de pousser vos équipes et vos collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Cela se traduit naturellement par l’atteinte et le dépassement des objectifs. Savez-vous que le partage de best practices entre collègues pouvait augmenter de 10 % la prise de rendez-vous ?

partage de best practices

Il est donc important pour vos collaborateurs de se partager de l’information qui les aidera dans leurs tâches quotidiennes. Pourquoi ne pas, par exemple, utiliser la vidéo dans ce processus ? Demandez à chaque collaborateur de partager une astuce ou encore, un mauvais rendez-vous en vidéo. Vos autres collègues pourront s’inspirer de ces conseils et être meilleur dans leur travail. Vous renforcerez ainsi la cohésion de votre équipe et éviterez tout exclusion sociale.

 

Une qualité de vie au travail à améliorer

Pour terminer cet article, nous allons casser le mythe du babyfoot. Pour ceux qui ne le connaisse pas, aujourd’hui, toute startup se doit d’avoir un babyfoot pour améliorer la qualité de vie au travail. Ce n’est pas tout à fait vrai, mais pas complètement faux non plus. Il s’agit d’un ensemble plus large appelé bien-être qui contribue à la réduction du turn over en entreprise. En effet, selon une enquête de Hub Grade, 60 % des collaborateurs se sentent plus motivés au travail quand l’employeur prend en considération le bien-être. Quand on sait que 2 salariés sur trois sont insatisfaits de leur environnement de travail, un peu de bien-être les aiderait à être plus productif. Il a d’ailleurs été démontré qu’un salarié heureux est 12 % plus productif.

Vous avez donc tout à gagner à réaliser de petits changements pour contribuer à la réduction du turn over de votre entreprise. Pour en savoir plus sur ces changements, vous pouvez lire notre article sur l’importance du bien-être en entreprise dans la fidélisation de vos collaborateurs.

 

Vous voilà arrivé en fin de notre article. Si vous l’avez aimé, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire 😉.

Alexandre Blitz


Découvrez nos autres articles sur le sujet de la communication interne :

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *