RH : 10 idées de formats vidéo pour enrichir vos fiches de poste

vidéo filmée au smartphone

Si la fiche de poste classique a encore de beaux jours devant elles, l’enrichir d’une vidéo est une idée à la fois efficace et simple à réaliser. Mode d’emploi.


Elle permet de mettre un visage sur ses futurs collègues, de découvrir les locaux, et donne un aperçu de l’ambiance générale de l’entreprise. Voici donc quelques formats simples, inventifs, et rythmés à appliquer tout de suite aux vôtres — et déclinés, pour chacun d’eux, du plus classique au plus décalé.

1. L‘interview journée-type

Tout ce qu’il faut pour se mettre dans la peau d’un futur employé de votre société. En pratique, déterminez trois moments cruciaux de la journée-type de votre futur collaborateur, et demandez à un membre de les incarner.

Exemple 1 : “9h30 : Réunion avec tout le service. On s’échange nos idées et on définit les prochaines étapes. Je présente, à chaque fois, mon client de la semaine. / 14h : C’est le point test du produit.”, etc. Pour plus de convivialité, commencez votre vidéo par un moment de la journée axé autour de l’ambiance au sein de l’équipe et/ou du bien-être des collaborateurs.

Exemple 2 : “13h45 : petit café avec toute l’équipe avant de se remettre au travail. C’est la tradition !” Plus vous changerez de cadre en fonction de ce qui est dit (pour le déjeuner, un plan dans la cafétéria par exemple), plus votre vidéo aura de l’impact.

2. L’interview “goodies”

Tout ce qu’il n’y a pas dans la fiche de poste, de l’ambiance générale aux biscuits à disposition, en passant par les petites habitudes de l’équipe.

Exemple 1 – Le top 5 : À la manière du “Top 50” musical, l’un de vos collaborateurs égrène son classement des avantages qu’il y a à travailler chez vous sur le mode du compte à rebours… et garde le meilleur pour la fin.

Exemple 2 – La liste des “mots préférés” : Votre speaker explique ce qu’il préfère dans l’entreprise via des mots-clés que vous aurez prédéterminés ensemble. A chaque fois, il  en une ou deux phrases pourquoi il les a choisis. Il peut aussi raconter une anecdote qui s’y réfère. Cela peut donner, face caméra : “Le premier mot que je préfère ici, c’est ‘autonomie’. Il sert à décrire le produit que l’on vend, mais aussi la façon dont j’aime travailler. Ca me rappelle la fois où…”, et ainsi de suite. Dans l’idéal, choisissez entre trois et cinq mots.

3. L’interview équipe

Un tour de table des membres de l’équipe qui recrute : la meilleure manière de rencontrer — virtuellement — ses futurs collègues.

Exemple 1 – L’interview “Bienvenue” : Chaque membre de l’équipe donne un conseil à son futur collègue. Le ton bienveillant permet à la recrue potentielle d’avoir une vue d’ensemble de ses futurs collègues, et d’être rassuré sur leur esprit d’équipe.

L’interview “13 words” : Un format inspiré de ce bel article du New York Times : chacun décrit ce que ses collègues lui inspirent, apportent, lui apprennent… en 13 mots, pas un de plus. Sélectionnez entre 4 et 6 témoignages.

4. L’interview chiffrée

Parce que quelques données bien choisies valent parfois mieux qu’un discours à rallonge.

Exemple 1 – Les chiffre-clés — version classique : Donnez quatre ou cinq chiffres représentatifs du poste, de l’équipe et/ou de l’entreprise. Exemple : “5 ! c’est le nombre de collaborateurs de votre future équipe. Louis s’occupe du développement, Marie est business analyst, etc. / 2 ! c’est le nombre de vos supérieurs directs”. Etc.

Exemple 2 – Les chiffres-clés — version team building. La même chose, version “10 ! C’est le nombre de dîners d’équipe que nous organisons chaque année. 15 ! Le nombre de collaboratrices dans notre équipe de rugby féminine” Etc.

5. L’interview “culture”

La plus décalée de toute ; parfois aussi la plus révélatrice !

Exemple 1 – L’interview « Si j’étais, je serais » : Trois films, morceaux de musique, livres pour décrire l’entreprise — ou le poste correspondant à l’offre. L’un des membres de l’équipe qui recrute résume l’entreprise/le service/son équipe/le poste à pourvoir en l’associant à trois objets culturels. Ils répond à des questions du type : “Si ton métier était un film/un livre ? », ou « Si ton travail était une série ? ». Posée récemment en interview dans une banque, cette dernière question a donné lieu à une bien jolie réponse : « Ce serait F.R.I.E.N.D.S, parce qu’on s’entend tous vraiment bien ».

Exemple 2 – Le « Fast & Curious » : “Poudlard ou Harvard”, “Humanisme ou Féminisme” ? Sur les réseaux, ce Fast & Curious d’Emma Watson accumule plus de centaines de milliers de vues.

En pratique, l’un des collaborateurs doit choisir entre deux mots qui s’affichent très rapidement à l’écran, et répondre du tac-au-tac. Les sujets abordés peuvent correspondre à son poste (“Excel ou Powerpoint?”) ou être orientées RH (“Pot d’arrivée ou pot de départ?”, “Paris ou New York ?” si par exemple vous avez des bureaux dans les deux villes).
Elles peuvent aussi être plus personnelles : à vous de placer le curseur ! Résultat : une interview dynamique, qui montre vos collaborateurs sous un jour sympathique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *