[4/6] Tuto lumière : Apprenez à monter vos projecteurs sur pied 💡

Savoir éclairer vos réalisations, c’est important. Si vous savez où placer vos projecteurs vous êtes bien partis pour faire de superbes vidéos d’entreprises. Mais que faites vous si votre installation lumière se casse la figure ? Vous voulez vraiment repayer de nouveaux panneaux LED ? Don’t worry, the customer success manager, Boris, is in the place. 

Casser un panneau LED signifie deux choses :

  1. Il faut en racheter un.
  2. Il était mal fixé sur le trépied.

Vous connaissez Boris, celui qui vous forme en éclairage pour magnifier vos films d’entreprises. Cette fois-ci il ne vous explique rien en lumière à proprement parler, mais s’attarde sur la question de l’installation. L’objectif est de faire en sorte que vous fassiez des économies en projecteurs en installant correctement vos lumières sur les trépieds censés éviter les accidents.

1. La sécurité c’est important 👷‍♂️

La première étape avant d’ouvrir votre trépied est de bien choisir l’endroit de son emplacement. La zone principale en tout cas. Ce n’est pas grave si vous ne le mettez pas au bon endroit du premier coup dans la mesure où vous serez sans doute amener à le bouger une fois que vous aurez un retour vidéo. Ayez en tête qu’il faut éviter de le bouger une fois le projecteur fixé dessus car ce ne sont pas des objets facilement maniables une fois assemblés.

On ne vous le répètera jamais assez : attachez votre ceinture en voiture et serrez les vis de vos panneaux LED. Car oui, la ceinture peut sauver autant de vie en voiture qu’une vis bien serrée peut sauver de projecteurs. C’est à vous de vous assurer avant de rejoindre votre smartphone pour crier « ACTION ! » qu’il n’y a pas de jeu entre la lyre – base servant à visser le panneau – et la tige du trépied. Aussi, écartez chaque pied au maximum afin d’optimiser la répartition du poids. Votre chef d’oeuvre sera ainsi bien ancré au sol.

2. Les tips tops 👍

Certes, Boris en évoque un ou deux. Mais une fois que votre lumière est à l’endroit souhaité, il reste quelques paramètres à prendre en compte si vous souhaitez vous faciliter la vie.

Nous vous conseillons d’orienter l’un des trois pieds dans la même direction que votre projecteur. Les principaux mouvements que vous effectuerez avec votre matériel risquent de se résumer à l’avancer ou le reculer pour travailler l’intensité sur le visage de l’intervenant. Les panneaux LED sont équipés de dimmers – pour ne pas dire gradateurs -, mais c’est rarement le cas des autres sources lumineuses. En accordant l’axe trépied et l’axe rayon vous diminuez les chances de le faire pencher du côté pointé par ce dernier.

Vous pouvez aussi vous dispenser d’un combat infernal face au plug du projecteur. Effectivement, celui-ci a peu de chance de tenir étant donné le poids de l’alimentation à laquelle il est relié. Pour cela rien de plus simple. Boris le montre déjà, vous pouvez enrouler votre câble autour d’un des papillons du trépied. Un peu comme pour délocaliser le poids de l’alimentation sur le noeud que vous aurez fait.

Si vous avez encore du mal à installer vos lumières pour une raison ou pour une autre, vous êtes invités à poser vos questions dans les commentaires. Ciao ! 😎

 

 


En attendant de retourner à vos réalisations, regardez un peu les autres tutos réalisés chez EasyMovie : 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *